Perdue dans les dunes avec Rob, Kenza sait que le seul moyen d’avoir quelque chose de consistant pour se nourrir, c’est de lui mordiller le dard. Et quand on parle de gland, on devrait plutôt parler de tronc, tant la pine du gaillard est imposante. Taillée dans un roc, c’est grosse biloute excite un maximum Kenza qui se jette dessus langue la première et commence à la léchouiller avec gourmandise tandis que le mec l’encourage et lui tient la tête afin qu’elle le suce bien au fond de la gorge.

Une verge musculeuse à astiquer pour une jeune chienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *